30. août, 2021

Le tatoueur d'Auschwitz d'Heather Morris, aux éditions J'ai Lu 7,90 €

Quand s'ancre l'encre 

Combien de livres existent sur la seconde guerre mondiale ? Beaucoup, me direz-vous, et c'est si vrai. Alors pourquoi choisir de mettre en avant ce titre plutôt qu'un autre ? Parce que le personnage principal, qui a réellement existé, exerce un rôle dont on parle moins : celui de tatoueur. Les kapos, les détenus, les SS font partie du paysage d'écriture habituel mais les tatoueurs ? Cette approche est différente, elle pose d'autres questions et met en avant d'autres facettes d'adaptation. Les tatoueurs bénéficiaient d'un statut spécial, plus avantageux pour eux. Ils tatouaient avec toute la bienveillance qui les habitait encore. Tout au long de la lecture, on ne peut s'empêcher de se demander : "Qu'aurais-je fait à sa place ?" Pour une personne comme moi qui lit très peu sur la guerre, car de tempérament bien trop sensible, ce livre m'a captivée, je l'ai terminé, je l'ai aimé. (article rédigé par CatCo)