12. avr., 2021

Habitant de nulle part originaire de partout de Souleymane Diamanka chez Points

Au clair de sa plume

Un jeudi, j’avais une envie de poésie, comme la femme enceinte avec ses envies de fraises. Je tombe par hasard sur ce petit livre dont les mots autour de la souffrance africaine et de l’Art d’écrire m’ont de suite touchée. Je ne connais pas l’auteur mais belle découverte, d’autant plus que ses paroles peuvent s’écouter car il slame ses mots avec beaucoup de douceur et de profondeur. Ce Sénégalais Peul, aux traits fins et harmonieux, nous emporte avec lui dans son monde, qui est aussi le nôtre, car, au final, nous sommes tous sur le même bateau. Voici quelques-uns de ses titres : Les poètes se cachent pour écrire, L’art ignare, L’automne des blocs-notes, Papillons en papier, Je te salue vieux Sahara, Réponds-lui avec de l’eau, Sirène des sables, Les héritiers de l’arc-en-ciel. L’écriture a sauvé le parcours de vie de Diamanka et c’est tant mieux ! Alain Mabanckou - rien que ça - dirige cette collection "Points Poésies". Ci-dessous ou page suivante l’un de ses textes : l’automne des blocs-notes. Je l'écoute en boucle... N’hésitez pas à aller rechercher ses écrits. Le message est fort ! (article rédigé par CatCo)