KALEIDOSCOPE

25. juil., 2022

Bulles de tensions

Ce roman commence tout en douceur, dans une ambiance aquatique toute douce, pour monter peu à peu en pression. Le thème principal est le pardon. Quand pardonner ? Comment pardonner ? Est-il toujours possible de pardonner ? Dans un monde d'adultes, les réponses à ces questions peuvent être évidentes, ou du moins propres au vécu de chaque individu. Mais quand un enfant s'en mêle, rien ne va plus, les frontières sont bousculées. Pendant la lecture, certains passages m'ont dérangée, j'aurais même préféré qu'ils n'existent pas, mais ils font au final la force de cette histoire. (article rédigé par CatCo)

17. juin, 2022

Chabadabada

Si vous aimez les petits félins que sont les chats, ce livre illustré vous donnera toutes sortes de détails croustillants et conseils pratiques sur leur comportement et les attitudes à adopter pour une bonne entente. A travers l'observation de ses deux chats, l'auteur nous livre quelques pépites. Saviez-vous que les agrumes donnent la nausée aux chats ? Ou qu'ils dorment plus de quinze heures par jour et n'aiment pas les voix graves ? Il existe même une liane nommée "matatabi" qui enivre 80% des chats : quelle idée de leur proposer un tel "poison" ! Ces formidables animaux domestiques ont le pouvoir d'apaiser quiconque en a besoin grâce à leurs doux ronronnements dégageant vingt-six vibrations par seconde, rien que ça. (article rédigé par CatCo)

10. juin, 2022

Qui va là ?

Je suis en cours de lecture et j'en parle déjà, histoire de gagner un peu de temps. Ce qui est intéressant dans ce roman, c'est qu'il s'agit d'une correspondance entre deux voisines d'un même immeuble. On comprend rapidement que cet échange épistolaire n'est pas le fruit du hasard mais chuuut... il faudra patienter pour comprendre. La nouvelle venue de l'immeuble, tout-à-fait incommodée par ces lettres régulières qui n'en finissent pas, va-t-elle consentir à faire une petite place à cette voisine qu'elle n'a encore jamais vue ? L'écrit a cela d'incroyable qu'il nous permet de prendre notre temps, et pourquoi pas, de finir par réfléchir différemment. Page 148 sur 252 alors j'y retourne ! Ci-dessous ou page suivante, une interview d'Amélie Nothomb sur son rapport aux échanges épistolaires et leur préciosité. (article rédigé par CatCo) 

9. mai, 2022

Repriser le passé ?

Le temps qui passe est au centre de cette histoire décalée. Chacun des quatre chapitres prend vie au sein d'un même lieu : un café japonais qui ne paie pas de mine mais qui a su se faire connaître. Si à mes yeux le thé est LA boisson adulée des japonais (mis à part le saké), ici, c'est de café dont il s'agit, un café chaud qui permet de se téléporter pour tenter de réparer son petit monde. Mais attention : il est impératif de revenir avant que le café versé ne refroidisse, sans quoi... Ce roman affiche peu de personnages, une atmosphère particulière, un rythme non soutenu qui donne tant de valeur au temps qui passe. Retourner dans son passé est-il si salutaire ? Surtout quand on sait qu'en aucun cas le présent ne sera impacté ? Un moment de lecture agréable. (article rédigé par CatCo)