KALEIDOSCOPE

25. nov., 2018

Son combat pour nous tous

Je suis en train de finaliser une formation en "massage assis minute" sur chaise ergonomique via l'IFJS (Institut de Formation Joël Savatofski). Le créateur de cet institut, Joël Savatofski a écrit plusieurs livres avec comme belle ambition de rendre accessible le massage bien-être au plus grand nombre via ses formations. Son but : démocratiser le massage bien-être en occident, de manière officielle et reconnue ! Cet ancien kiné a été attaqué par le syndicat des kinés car dans la loi française le "massage" est réservé uniquement aux kinés. Mais on ne parle pas du tout du même type de massage. Après environ 12 ans de procès, Joël Savatofski, qui s'est battu comme un lion a renversé la vapeur. Grâce à lui, le terme de "massage" n'est plus réservé à personne ! Le livre que je vous propose raconte toute cette affaire surprenante. (article rédigé par CatCo)

18. nov., 2018

La parole a un prix

A une époque où tout s'achète, pourquoi pas le langage me direz-vous ? Quelle idée ! Ne plus pouvoir prononcer ce que l'on souhaite sans payer. Cela ferait une intéressante pièce de théâtre. Les deux seuls personnages de ce drame philosophiques se retrouvent coincés dans un aéroport pendant un ouragan. Cratyle souhaite breveter le langage à tout prix, un débat s'installe. Diana va tout faire pour lui faire oublier ses idées d'abonnement à une logosphère et autres divagations. De son côté, Diana est venue sur cette île afin de tester des hologrammes capables  d'épouser, de nuit, les courbes du vent. Un petit livre original qui se lit rapidement. (article rédigé par CatCo)

7. févr., 2018

De l'objet à l'humain

Best seller en Italie, ce roman vous plonge dans l'ambiance d'une gare vide de fin de soirée. Quand tout le monde part, Michele, lui, se met au travail. Il prépare et nettoie son train afin qu'il resplendisse au petit matin. Inspectant chacun des wagons, il récolte ça et là depuis des années, les objets oubliés et abandonnés des passagers. Sa vie est rôdée et il s'en satisfait. Ses trouvailles restent en transit dans sa maisonnette de gare. Michele en vient même à leur parler, les ayant pour seule compagnie. Ces objets silencieux sont au centre de sa vie, jusqu'au jour où son quotidien est bousculé par un cahier rouge qui va lui en faire voir de toutes les couleurs. Je ne dévoilerai rien de plus afin de préserver le coeur des pages. Ce qui est intéressant, c'est de constater comment parfois un événement anodin de prime abord, peut se révéler être le point de départ d'une introspection inattendue et constructive. (article rédigé par CatCo)

7. févr., 2018

Fédérer pour avancer

Né au Congo-Brazzaville, Alain Mabanckou, auteur et professeur de renom, dresse un portrait intéressant de l'homme noir de France, enfin des hommes noirs de France, aux visages largement plus multiples qu'il n'y parait. Halte au communautarisme statique, bouclier masquant la richesse et la diversité d'un peuple couleur mosaïque. Pour l'auteur, inutile de s'identifier systématiquement à travers un lourd passé car cette attitude ancrée finit par devenir improductive. Un africain sénégalais et un africain congolais ne peuvent communiquer ensemble que grâce à la langue française et ne sont "frères" que par la couleur de peau. Il y a tant d'Afriques ! Que représente la France pour ces Africains ? Je cite : "Les Européens comprendront-ils un jour ce qui se passe dans la tête d'un gamin d'Afrique lorsqu'il imagine ce continent du Nord, persuadé que c'est là-bas que son rêve deviendra réalité" ? La France n'est pas juste un pays... mais l'espoir de toute une vie pour certains. Que dire de cette lettre très touchante figurant en annexe du livre ? Lettre de deux adolescents africains découverts morts dans le train d'atterrissage d'un avion à l'aéroport de Bruxelles-National : ça vous brise le coeur, tout simplement... Ci-dessous une interview de l'auteur Alain Mabanckou exposant clairement son point de vue sur son refus d'une identité noire portée par les larmes du passé. (article rédigé par CatCo)