14. janv., 2016

Les pintades à Téhéran de Delphine Minoui, éditions le Livre de Poche (épuisé à ce jour)

Que de contrastes

Un tableau surprenant de la vie quotidienne des Iraniennes : leurs révoltes, leurs joies, leurs peines, leurs distractions mais surtout leur moral de plomb face à un pays qui tolère difficilement l'émancipation des femmes, du moins de manière officielle. Contrairement à ce que l'on pourrait croire, elles sortent, savent s'amuser, aiment l'écriture et se cultiver. Au fur et à mesure de la lecture nous prend tout à coup l'envie de devenir l'amie et confidente de ces femmes. Sous leur voile, une coquetterie et un souci du détail esthétique insoupçonnables. Si vous pensiez que les brésiliennes étaient les championnes du bistouri, allez-donc faire un petit tour du côté de Téhéran : cela n'est pas mal non plus. Ces jeunes femmes se sont attachées à leur pays comme l'on peut s'attacher à un homme, en adorant ses qualités mais aussi en acceptant ses petits défauts. N'hésitez pas à passer de l'autre côté de l'Occident. (article rédigé par CatCo)