BD & MANGAS

30. juin, 2019

Bande décalée

Un auteur BD que je découvre avec plaisir, charmée par son originalité. Pages noires et blanches, laissant place à l'imagination du lecteur qui souhaiterait y ajouter de la couleur par la pensée. Un l'humour bien trouvé mais surtout, un vrai concept de récit à explorer : une histoire dans l'histoire, autre histoire ou même histoire ? Un album à lire et à relire pour en tirer la substantifique moelle. Cette BD n'est pas juste une histoire, elle est bien plus mais je n'en dirai pas plus. A vous de tenter l'expérience Marc-Antoine Mathieu, un univers à part. J'ai bien envie de lire les suites. Une exposition lui a même été consacrée. (article rédigé parc CatCo)

7. févr., 2018

Si vous avez, comme moi été marqués par "La Métamorphose" de Kafka mais que vous n'avez pas eu le temps de pousser davantage la découverte de l'univers kafkaïen, cette BD à la forte identité pourra y remédier. Agréable à lire et offrant au regard des dessins percutants, elle brosse un portrait plutôt complet de l'oeuvre de Kafka. Mélange de textes explicatifs courts et d'extraits divers et variés, elle constituera un préambule très intéressant à votre entrée plus pousée dans les méandres de l'univers Kafkaïen. A la suite de cet article, je vous propose une vidéo très réussie, en anglais sous-titré (pas de panique !) expliquant ce qui est à l'origine du terme "Kafkaïen". (article rédigé par Cathy Pia) 

14. janv., 2016

Une bibliothèque devient le QG des habitants

Dans ce manga, pas de héros fantastiques ou bagarreurs mais une simple bibliothèque jeunesse qui devient le refuge de tout un petit monde. Même les adultes y trouvent leur compte et viennent s'y ressourcer ou y régler un conflit intérieur par l'intermédiaire de lectures bien choisies. Le bibliothécaire, personnage peu chaleureux de prime abord, est en fait un vrai amoureux des livres et des lecteurs qui le sollicitent. Je lirai les autres tomes avec plaisir. Une série à mettre entre les mains des jeunes lecteurs récalcitrants. (article rédigé par Cathy Pia)

14. janv., 2016

Pour une BD différente

Si vous n’êtes pas grand connaisseur ou fan de BD, peut-être seriez-vous séduits par ce que j’appellerais les « BD Culturelles ». Elles ne racontent pas forcément une histoire, il n’y a pas forcément de bulles ni de petits personnages héroïques mais elles nous embarquent dans un pays lointain, au plus près d’une autre culture ou encore dans les coulisses d’un lieu de choix. Nous sommes plutôt dans un esprit « carnet de voyage ». Avec L’île Louvre, Florent Chavouet nous ouvre les portes du plus grand musée du monde. Ses dessins, aux couleurs harmonieuses et aux traits aussi précis qu’une horloge, sont captivants et foisonnent de minuscules détails qui nous invitent à laisser notre regard flâner et se perdre dans le musée du Louvre, véritable fourmilière toujours en mouvement, bruyante, qui attire toutes sortes d’insectes : nous, les Humains. L'auteur nous offre une visite du Louvre à sa façon : il a l’art de tendre l’oreille, de capter et retranscrire, rien que pour nous, des situations cocasses auxquelles nous n’aurions peut-être jamais prêté attention. (article rédigé par Cathy Pia)