13. mai, 2020

Carte postale fatale...

Et vous, comment imaginez-vous votre été 2020 ? 

Parce que chacun compte et afin d’assurer votre sécurité, le tout récent Ministère de la Pop’hilarité vous donne quelques conseils bien avisés.

Cet été sera peut-être l’unique occasion de profiter de vacances réellement reposantes. Personne à l’horizon, plages désertées, la paix royale au coeur d’une nature revigorée par ce cadeau que nous, Humains, lui avons fait d’une pureté retrouvée.

Votre mari vous envahit ? Pas de panique, imposez un périmètre de sécurité de cinq mètres en journée, quinze en soirée. Pour vous parler en toute sécurité, qu’il privilégie l’envoi de messages Whatsapp légèrement pimentés : le retour des préliminaires, nous en avons toutes rêvé, Covid19 l’a réalisé.

Pour les repas, pas d’inquiétude, tout le monde va vite retrouver la ligne sans efforts ni sport, il s’agit juste de limiter la manipulation de paquets et l’épluchage de légumes contaminés. Les femmes ne se feront sans doute pas prier pour se mettre au diapason de ces nouveaux réflexes anti-contamination.

En tant que Ministère de la Pop’hilarité, nous ne cesserons de le marteler, lavez-vous les mains régulièrement, ou plutôt, lavez-vous les mains à chaque fois que vous approcherez quelqu’un ou que vous toucherez tout objet importé. En fait, lavez-vous tout le temps, c’est plus prudent. Et pour celles qui le peuvent, restez sous votre douche en continu pour une sécurité optimisée. Pensez à installer une lampe d’ambiance multi-couleurs, un gros pommeau spécial jet tropical et le tour est joué, vous voilà plongées en pleine jungle équatoriale sans vous déplacer. Vous trouverez facilement sur votre smartphone, décidément fort intelligent, une collection de sons de la nature, et par continent s’il vous plait !

Pour la première fois depuis longtemps, votre homme vous regardera avec amour et vous proposera pour cet été, de vous emmener où vous voulez : peu importe le prix, peu importe le lieu, que ne ferait-il pas pour vos beaux yeux ? Ayant toujours un ou deux coups d’avance avec les actualités, il vous informera, en temps voulu, de ce bouclier de sécurité imposé autour des vacances d’été. Votre homme se prépare à être le plus heureux des hommes… Vous souhaitiez une île déserte ? Il en trouvera bien une, à moins de cent kilomètres : location d’une maison de tradition en proche banlieue au détour d’un petit lac vaseux avec jardinet et bac à sable fera l’affaire.

« Vacances à distance », une formule qui au final peut faire rêver : un carré de plage confortable, sa famille préservée des amis aigris, lèche-vitrines incontrôlé évité, brouhaha infernal des nuits d’été dilué, qui dit mieux ? (article rédigé par CatCo - crédit photo 123RF/Bowie15)