2. mai, 2017

Tic Tac Book !

Comme il passe sur nous, le temps traverse nos livres, laissant derrière lui les traces colorées de son passage, allant d'un blanc nacré vers un beige poudré, d'un beige passé vers un jaune écorché finissant même par les effriter, les rendre poussière, les dévitaliser. 

Je souhaite rendre hommage aux relieurs et relieuses de notre pays, ces magiciens des livres. Pourquoi amener si facilement notre voiture à réparer et pas nos livres ? Pourtant, ils le méritent car eux aussi nous transportent d'un point A vers un point B : en refermons un livre, nous ne sommes jamais tout à fait là même personne.

Relieur-Doreur, un métier qui a du sens. Ces mécaniciens du Livre démontent et remontent les dédales de nos pensées pour les réparer, les rénover, les faire respirer. A une époque où la chirurgie esthétique fait des "miracles", les relieurs paufinent chaque jour un peu plus leur art. Oui, ils sont artistes, des artistes dont on ne parle pas assez, des artistes qui agissent dans l'ombre pour rendre aux livres leur lumière. Ils cultivent des gestes de précision tel des horlogers amoureux de leur ouvrage.

A l'heure où les ventes de livres numériques stagnent aux Etats-Unis et où les livres papier ont toujours leur place, on peut se demander si Relieur-Doreur ne serait pas un métier d'avenir ?

Merci à vous de prendre soin de nos compagons de vie, de les chérir et de les choyer car ils sont bien plus que de simples objets.

Ci-dessous une petite vidéo d'un savoir-faire à préserver.

https://www.youtube.com/watch?v=voRRrtPLVPw

(article rédigé par Cathypia - crédit photo 123RF/Andrey Armyagov)