11. mars, 2019

Vous souhaitez obtenir votre carte "Frequent Flyer" sans même voyager ? Une solution existe : accrocher une belle carte du monde sur le mur de votre chambre ou de votre salon et y épingler vos voyages littéraires !

Même un enfant de 10 ans peut s'amuser à s'offrir un tour du monde délirant grâce à ses lectures. Vous êtes à égalité, le rallye littéraire en famille ou en ammoureux peut commencer : pour chaque ville lue, une épingle à placer. Vous pourrez trouver des épingles originales afin de différencier la carte de chacun.

Pour rejoindre l'Australie, essayez un recueil de nouvelles folles de Kenneth Cook comme "L'ivresse du kangourou" que vous trouverez dans le menu "nouvelles" de ce blog.

Pour un petit tour à Venise, précipitez-vous sur le superbe et tout petit livre "Venise est un poisson" de Tiziano Scarpa, une merveille d'originalités et d'informations détonnantes. Je compte bien le relire.

Pour une incursion en Afrique, au Botswana, essayez les enquêtes féminines de Mma Ramotswe de McCall Smith.

Jetez un oeil à la rubrique "Voyager" de ce blog pour retrouver certaines de ces idées. Tous les livres appellent au voyage, ne vous en privez pas.

(article rédigé par CatCo - crédit photo 123RF/timyee)

 

16. déc., 2018

A Paris, il est une librairie que j'apprécie particulièrement, dans le quartier du Marais, rue Pavée, son nom : la Mouette Rieuse. Son décor de pierre, lumineux, ses rayons de pages sur plusieurs étages, son café en fond de librairie pour un verre ou un repas axé diététique, vous y êtes cernés par les livres. 

Il y a peu, près des caisses, quelle surprise que de voir un bac proposer des livres surprises ! Superbe idée : un choix de livres de poche emballés de papier kraft, des mots clés pour vous mettre sur la piste et... à vous de parier !

Dans nos vies si contrôlées de tous les côtés, laissons un peu de place au hasard car il fait du bien. Laissons-nous porter par d'autres goûts, d'autres univers auxquels nous n'aurions peut-être jamais prêté attention. Le léger risque de déception sera largement compensé par l'excitation de l'ouverture... sensation très proche de celles proposées par la vie amoureuse. Si toutefois il y avait "tromperie" sur la marchandise, à vous de faire revivre le concept en emballant à nouveau votre bouquin pour l'offrir à votre tour. (article rédigé par CatCo - crédit photo CatCo).

29. août, 2018

Notre Terre reste belle malgré tout ce que l’Humain a pu lui infliger ces dernières décennies. A nous de savoir la regarder, l’écouter, la choyer. De nombreux livres tentent de nous reconnecter à l’essentiel et c’est tant mieux.

La Bibliothérapie devient ainsi "Biblio Terre Happy" à certaines heures.

Tout ce qui nous entoure mais ne s’exprime pas selon notre définition de l’expression serait-il sans intérêt, voire sans intelligence ? Existe t-il une forme unique d’intelligence qui serait celle de l’Homme ? 

Les livres ne parlent pas et pourant, ils ont cette force de nous convaincre, de nous interroger, de modifier nos modes de pensées, nos habitudes et certitudes.

La difficulté je dirais, est de passer de la connaissance et prise de conscience à la concrétisation de nos espérances. Comment agir ? Réagir ? Certains d’entre vous connaissent peut-être déjà l’histoire du petit colibri qui décide d’éteindre un grand feu de forêt en apportant goutte après goutte sa participation pendant que les autres animaux, bien plus costauds, se moquent de lui tant la tâche est lourde et improbable pour un si petit oiseau. Sage réponse du colibri : « je fais ma part ! ».

Et si nous décidions nous aussi de faire notre part, si petite soit-elle, moi la première ? Je vous propose un geste simple qui ne demande guère de temps ni d’argent : faire de temps en temps ses recherches internet sur le moteur de recherche www.ecosia.org 

Pour chaque recherche effectuée, un arbre est planté ! Easy non ? Belle initiative, ce moteur de recherche reste trop méconnu. 

Pour terminer, quelques lectures bien inspirées je l'espère pour vous immerger au cœur de Notre Nature, de ses plus surprenants secrets à ses plus intenses souffrances :

  • L’intelligence des arbres de Peter Wohlleben
  • Géographie amoureuse du monde de Sylvie Brunel
  • Écotopia d'Antoine Marcel
  • Mais qu'arrive t-il vraiment à notre planète ? de Tony Juniper
  • La nature dans ma vie de Sarah Marquis

Et pour nos enfants :

  • Demain entre tes mains de Cyril Dion & Pierre Rabhi
  • Ecoute les arebres parler de Peter Wohlleben

Ces livres figureront sur le blog une fois que j'en aurai terminé la lecture mais n'hésitez surtout pas à les lire plus vite que moi ! 

(article rédigé par CatCo - crédit photo 123RF/Thananit Suntiviryanon)

30. avr., 2018

Vous connaissez forcément les formes de spectacles classiques : théâtre, danse, comédies musicales, concerts, one man show... Mais d'autres offres, moins connues et moins courues méritent d'être mises en avant.

Parlons "Exit Littéraires", autrement dit, de sorties littéraires toutes plus inspirantes et affriolantes les unes que les autres, pour un nouveau visage de la littérature et de l'écriture. Attachez votre "book-belt" et laissez-vous tenter par l'une de ces sorties ou expériences à vivre. A vous de créer votre propre agenda littéraire.

  • Tête de Lecture par la compagnie Tête chercheuse : présentez-vous à l'une des soirées proposées, munis de quelques-uns de vos extraits littéraires préférés ou pourquoi pas, de votre propre création. Un billet numéroté vous sera remis à votre arrivée. Plusieurs tirages au sort au cours de la soirée. Ainsi, votre texte sera peut-être lu par l'auteur invité du jour. J'ai eu l'occasion d'y participer une seule fois, en présence d'Amélie Nothomb ! Même mon mari qui n'est pourtant pas un grand féru de lecture, a vraiment su apprécier ce moment rare. Je vous invite à surfer sur leur site pour plus d'infos sur les dates programmées, encore trop peu nombreuses. 

https://www.tetechercheuse.org/nos-spectacles/t%C3%AAte-de-lecture/

  • Le K.O des mots propose un concept décalé : un ring, deux équipes excitées de l'écriture prêtes à tout pour remporter ce match d'improvisation littéraire. Chaque round correspond à une proposition d'écriture sur un thème imposé et top chrono, deux boxeurs de mots s'affrontent. C'est drôle, punchy, intéressant, intéractif, innovant ! Le public découvre sur grand écran le texte de chaque écrivant au fur et à mesure de sa création. Et vous, public, vous votez ! Ci-dessous un bref aperçu en vidéo.

https://www.youtube.com/watch?v=_Y2dDjVUGV4

  • Escape Book : nul ne peut plus échaper à la folie des escape game. Ils poussent comme des champignons, et c'est tant mieux car on s'y amuse follement. Je vous propose aujourd'hui de tenter l'expérience de l'Escape Book, chez vous, tranquilement installés dans votre canapé, pour changer des soirées télé. Il s'agit en fait du livre dont vous êtes le héros remis au goût du jour. Un temps d'action à respecter (ou pas), des énigmes à décrypter pour pouvoir avancer dans l'histoire, de jolis visuels (parfois) pour une immersion originale. Lire en s'amusant, joli programme à expérimenter, seul, en couple ou entre amis. Il suffit d'acheter plusieurs exemplaire du même Escpae Book et de lancer un top départ commun à tous !

https://www.youtube.com/watch?v=BUpTB7XXVY0

  •  Souffleurs commandos poétiques : quelle rencontre originale que de croiser ces souffleurs de poésie au coin d'une rue. Leur mission : nous faire ralentir, nous permettre d'apprécier la simplicité de quelques phrases chuchotées au creux de notre oreille, rien que pour nous. Une forme de transmission orale et de bien-être littéraire, parfois source de guérison. En 2015, les Souffleurs commandos poétiques ont reçu le prix Senghor-Césaire pour l'ensemble de leur travail de création mais aussi la médaille de Chevalier de l'Ordre de la Pléïade.

https://www.youtube.com/watch?v=Vd5VrdyYqR0

(article rédigé par CatCo - crédit photo 123RF/Vladimir Zhuravlev)

2. mars, 2018

Et si un jour nos livres décidaient de retrouver leur liverté ? S'il leur prenait l'envie de nous quitter pour s'envoler vers d'autres contrées, à la croisée des paysages qu'ils nous content depuis tant d'années ?

Si je perdais mes livres, je crois que ma tristesse serait infinie... Mes compagnons de tous les jours, loin de moi, ne plus pouvoir me définir comme une caresseuse d'images, ne plus pouvoir m'endormir au creux d'un parfum de page... non, sans façon.

Lire est un prélude à la magie de vivre car derrière chaque livre se cache un "beau" window révélant un monde qui chante et enchante, quand on sait le regarder avec ses yeux de petite fille, même après 44 années de vie.

Cueillir un livre comme on cueillerait une brindille, délicatement, en s'efforçant de ne pas le dénaturer ni le froisser puis, juste l'observer quelques minutes, sans chercher à en connaître de suite le contenu, prendre son temps comme avec l'être aimant...

Les livres m'offrent chaque jour cette sensation de liverté, nourrissent mon esprit et parviennent à l'apaiser quand il ne sait plus où donner de la tête. Kaléidoscopes de mes émotions, les livres détiennent entre leurs pages, les clés de la transmission.

Les livres nous font rire, chanter, danser, penser, rêver, pleurer, aimer, provoquant en nous de multiples déclics, à partir d'une simple phrase ou bien d'un mot isolé et peuvent même nous maintenir en vie, quand notre corps a décidé de nous abandonner.

Jamais je ne renoncerai à cette liverté et je me battrai pour que nos enfants puissent disposer de cette sensation, à perpétuité.

(article rédigé par CatCo - crédit photo 123RF/dreamerve)