2. mars, 2018

Et si un jour nos livres décidaient de retrouver leur liverté ? S'il leur prenait l'envie de nous quitter pour s'envoler vers d'autres contrées, à la croisée des paysages qu'ils nous content depuis tant d'années ?

Si je perdais mes livres, je crois que ma tristesse serait infinie... Mes compagnons de tous les jours, loin de moi, ne plus pouvoir me définir comme une caresseuse d'images, ne plus pouvoir m'endormir au creux d'un parfum de page... non, sans façon.

Lire est un prélude à la magie de vivre car derrière chaque livre se cache un "beau" window révélant un monde qui chante et enchante, quand on sait le regarder avec ses yeux de petite fille, même après 44 années de vie.

Cueillir un livre comme on cueillerait une brindille, délicatement, en s'efforçant de ne pas le dénaturer ni le froisser puis, juste l'observer quelques minutes, sans chercher à en connaître de suite le contenu, prendre son temps comme avec l'être aimant...

Les livres m'offrent chaque jour cette sensation de liverté, nourrissent mon esprit et parviennent à l'apaiser quand il ne sait plus où donner de la tête. Kaléidoscopes de mes émotions, les livres détiennent entre leurs pages, les clés de la transmission.

Les livres nous font rire, chanter, danser, penser, rêver, pleurer, aimer, provoquant en nous de multiples déclics, à partir d'une simple phrase ou bien d'un mot isolé et peuvent même nous maintenir en vie, quand notre corps a décidé de nous abandonner.

Jamais je ne renoncerai à cette liverté et je me battrai pour que nos enfants puissent disposer de cette sensation, à perpétuité.

(article rédigé par Cathy Pia - crédit photo 123RF/dreamerve)

1. janv., 2018

En ce 1er janvier 2018, je ne vous parlerai pas de livres, juste une envie de vous dire MERCI :

- merci à vous de parcourir de temps en temps les pages de ce blog

- merci pour vos petits mots d'encouragements

- merci de vous intéresser à la lecture, c'est-à-dire à la vie !

N'étant pas référencée sur Google, je ne peux pas dire que je sois très visible mais peu importe. Ce qui compte, c'est de pouvoir vous faire plaisir et peut-être vous apporter quelques bonnes idées de lectures.

Et dire qu'il y a quelques années, je clamais haut et fort que jamais je ne basculerai dans ce monde de blogueuses... J'ai finalement été rattrapée par cette simple envie de partager ma passion des livres.

Avec à peine 80 clics par semaine à la naissance du blog des Fous de Pages, nous atteignons ensemble aujourd'hui les 1200 à 1600 clics par semaine. Pas besoin de viser les millions de visiteurs pour sûr : restons "cosy", simples et humains.

Le blog des Fous de Pages pousse à son rythme, lentement mais sûrement, grâce à vous. Encore merci. Je sais que j'ai tendance à ne pas écrire de manière régulière mais ne vous méprenez pas : je lis, je lis, laisse infuser et tout-à-coup, je passe plusieurs heures au clavier afin de "diffuser" le parfum de ces livres qui nous inspirent tous... 

Peut-être un jour oserai-je vous proposer sur ce blog les histoires pour enfants que je crée et qui sont pour le moment connues de moi seule... et de mes filles.

Excellente année 2018 à vous tous ! N'hésitez pas à m'écrire, rubrique "contactez-moi" du menu. J'en serais ravie. A bientôt.

(article rédigé par Cathy Pia - crédit photo 123RF/Ian Dyball)

22. sept., 2017

Et si cette année, nous adoptions tous la Biblio-Take Attitude ? Un moyen sûr et efficace de lutter contre nos achats compulsifs... de livres bien sûr ! En bibliothèque, vous trouverez des pépites culturelles à portée de toutes les bourses.

Quand le mercredi matin, certains rentrent de leur marché avec leur caddie bien rempli, de mon côté, j'utilise cette même méthode du caddie pour aller à la bibliothèque ! Je fais le plein de livres. Avec deux enfants et trois cartes de bibliothèque, chacune autorisant l'emprunt de vingt livres, mieux vaut sortir équipée. Un caddie rempli de... livres, une autre approche des courses, version accro du "booking".

Parmi les nombreux atouts de votre bibliothèque : lectures pour enfants, animations autour des livres, visite privilège des coulisses d'un métier (très intéressant !), ateliers mangas, petits-déjeuners littéraires et j'en passe. A deux pas de chez vous, un univers parallèle vous appelle, un lieu appaisé où calmer instantanément vos enfants et ils en redemandent ! A vous de planter cette petite graine qui grandira tout au long de leur vie.

Aller à la bibliothèque, c'est s'autoriser un biblio-break ou biblio-brake, à vous de voir. A l'ère du slow travel, de la slow fashion et de la slow food, profitez du mouvement pour prendre le temps de tourner quelques pages. 

"Culture sur place ou à emporter" : superbe sloggan que les bibliothèques vous servent sur un plateau, pour une autre idée du fast food laissant place au concept de smart book.

Ci-dessous un petit diaporama que j'ai monté il y a quelques mois en hommage aux plus insolites bibliothèques du monde. A quand un biblio-safari dans les offres de voyages ?

http://www.fousdepages.fr/134436746/3750147/posting/vidéo-de-cathy-pia-voyage-pour-bibliophiles

(article rédigé par Cathy Pia - crédit photo 123RF/Elena Schweitzer)

18. août, 2017

En cette période estivale, si je devais vous jeter une bouteille à la mer afin qu'elle vous livre, juste là devant vous, au bord de votre plage préférée, vous chatouillant les pieds, un petit livre rapide à lire, surprenant et débordant des couleurs de l'été, ce serait sans aucune hésitation : "Le petit livre des couleurs" de Michel Pastoureau (voir rubrique Arty dans le menu).

En lisant ce petit bijou, il vous suffira de lever vos yeux quelques secondes pour observer devant vous le sujet principal du livre : les couleurs qui nous entourent, ces couleurs qui font partie de notre vie, qui parfois nous émerveillent et révèlent notre caractère, nos humeurs. Le bleu, le rouge, le blanc, le vert, le jaune et le noir, tels des personnages, vous invitent à un voyage dans le temps.

Historien et anthropologue, l'auteur Michel Pastoureau est reconnu comme étant le spécialiste mondial des couleurs. Difficile de décrocher de ces quelques 121 pages : les couleurs ont une histoire alors sortez du trou "noir" et venez vous imprégner d'une approche authentique des couleurs. Et si cette mini aventure vous plait, vous pourrez approfondir car chaque couleur a également son propre livre ! Un bien joli cadeau à offrir pour une rentrée optimiste et colorée. (article rédigé par Cathy Pia - crédit photo 123RF/Hafakot)

2. mai, 2017

Comme il passe sur nous, le temps traverse nos livres, laissant derrière lui les traces colorées de son passage, allant d'un blanc nacré vers un beige poudré, d'un beige passé vers un jaune écorché finissant même par les effriter, les rendre poussière, les dévitaliser. 

Je souhaite rendre hommage aux relieurs et relieuses de notre pays, ces magiciens des livres. Pourquoi amener si facilement notre voiture à réparer et pas nos livres ? Pourtant, ils le méritent car eux aussi nous transportent d'un point A vers un point B : en refermons un livre, nous ne sommes jamais tout à fait là même personne.

Relieur-Doreur, un métier qui a du sens. Ces mécaniciens du Livre démontent et remontent les dédales de nos pensées pour les réparer, les rénover, les faire respirer. A une époque où la chirurgie esthétique fait des "miracles", les relieurs paufinent chaque jour un peu plus leur art. Oui, ils sont artistes, des artistes dont on ne parle pas assez, des artistes qui agissent dans l'ombre pour rendre aux livres leur lumière. Ils cultivent des gestes de précision tel des horlogers amoureux de leur ouvrage.

A l'heure où les ventes de livres numériques stagnent aux Etats-Unis et où les livres papier ont toujours leur place, on peut se demander si Relieur-Doreur ne serait pas un métier d'avenir ?

Merci à vous de prendre soin de nos compagons de vie, de les chérir et de les choyer car ils sont bien plus que de simples objets.

Ci-dessous une petite vidéo d'un savoir-faire à préserver.

https://www.youtube.com/watch?v=voRRrtPLVPw

(article rédigé par Cathypia - crédit photo 123RF/Andrey Armyagov)